Ceux de la recherche

  • Camille Béral

    Diplômée d’une école d’ingénieur en agriculture, j’intègre AGROOF en 2012 comme chargée de recherche. Mes connaissances assez généralistes de l’agriculture et mes compétences en gestion de projet me permettent aujourd’hui de coordonner des projets de recherche multi partenariaux portant sur des thématiques diverses : maraîchage, élevage, grandes cultures, sol, biodiversité...etc. Au delà de la coordination de projets ou d’actions, mes missions consistent également à mettre en place et gérer des expérimentations, ou encore, participer à des conseils scientifiques de sites expérimentaux. Ce qui me plait dans tout ça, ce sont les échanges entre collègues et entre partenaires, l’élaboration et le partage de connaissances et de questionnements, et surtout la liberté que l’on a, d’imaginer et de mettre en œuvre des dynamiques de recherche.
    Les recherches participatives prennent chaque année de plus en plus de sens dans mon travail et représentent également un enjeu d’organisation et de fonctionnement. Ce qui est certain c’est que pour déployer à bien cette démarche, nous autres chargés de recherche, avons besoins de l’ensemble des compétences de nos collègues...et plus encore !

  • Fabien Liagre

    Après quelques années au CIRAD et à l’INRA, je me suis lancé dans la création d’AGROOF avec notamment une première idée qui était de faire le lien entre les résultats de la recherche et le terrain. Progressivement, cette idée a évolué pour aller vers davantage d’interactivité entre le terrain et la recherche. Sur le terrain, où les agriculteurs ne sont pas que les “applicants” de résultats de recherche mais bien des acteurs de la production de connaissances à part entière. Sur la recherche, où on apprend sur les processus en cours dans les associations arbres/cultures ou animaux, et qui a besoin d’un réseau de parcelles pilotes sur le terrain. Le lancement des premiers projets de recherche à AGROOF a donc été naturel. Dès le départ, nous avons fonctionné sur le principe des Appels à Projets - à créer avec les partenaires choisis - et non des Appels d’Offres, classiques dans de nombreux bureaux d’études, mais où on ne décide pas du contenu des projets...

  • Ambroise Martin-Chave

    Après un cursus professionnel et universitaire en écologie et gestion de la biodiversité, j’ai réalisé un doctorat sur la thématique de la régulation des bioagresseurs par les cortèges de prédateurs généralistes dans un système agroforestier maraîcher, en co-encadrement INRA et AGROOF. Je suis intéressé au sens large par les relations entre agriculture et biodiversité, et plus spécialement par les relations entre auxiliaires et ravageurs de cultures en systèmes agroforestiers. Je mobilise pour cela des approches taxonomiques classiques et fonctionnelles, principalement à l’échelle des communautés. Je contribue également à la mise en place et la réalisation de projets de recherches concernant des thématiques variées, en agroforesterie (Élevage porcin, PPAM, Maraîchage).

La complémentarité de nos activités

Les conseillers - formateurs

Pierrick Gouhier, Daniélé Ori et Antoine Marin, en tant que conseillers agroforestiers et formateurs, rencontrent en permanence les acteurs de terrain de l'agroforesterie, ceux qui la pratiquent au quotidien.
Leurs observations et expériences nourissent les réflexions et pistes de recherche.
Inversement, les résultats des projets de recherche permettent d'actualiser leurs connaissances et ainsi de transmettre ces nouvelles avancées à ceux qui en ont besoin.

Et les ressources digitales

Nicolas Girardin et Hélène Le Gallic, par leurs compétences en réalisations graphiques, audio-visuelles et développement web, accompagnent les projets R&D. Ils aident à leur visibilité, à la diffusion, au partage des connaissances et à la facilitation du travail collaboratif.
La veille et l'intêret pour tout ce qui concerne les développements numériques permettent à Agroof de suivre les évolutions et ainsi d'utiliser les bons vecteurs, dans les réseaux adéquats.